26/01/2009

COSAQUES DU KOUBAN EN TENUE D'ETE

Ces cosaques n'ont pas revêtus leur "Tcherkesska" habituelle à cartouchières , mais le "Bechmet", chemise caucasienne cosaque typique portée dans tout le Caucase du Nord et en Asie Centrale.

Shiffrovka

17:06 Écrit par Yashko dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

COSAQUES DU KOUBAN (19ème siècle)

Les cosaques du Kouban parlaient le dialecte "petit-russien", la population de souche étant d'origine ukrainienne, bien que de nombreuses peuplades venues de toutes les parties de la Russie les avaient rejoints tout au long de leur existence.

Scan10044

16:12 Écrit par Yashko dans Général | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook |

UNE FAMILLE DE COSAQUES DU TEREK (SOUNJEVSKO-VLADIKAVKAZ)

Arrosé par le fleuve Terek et son affluent la Sounja, le territoire des cosaques du Terek était bordé à l'ouest par celui des cosaques du Kouban.

SounjevskoVladikavkazTerek

15:24 Écrit par Yashko dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

LA VOLTIGE COSAQUE, VUE PAR LE DESSINATEUR CARAN D'ACHE

Caran d'Ache, de son vrai nom Emmanuel Poiré, était un dessinateur humoristique et caricaturiste français, né le 6 novembre 1858 à Moscou, mort le 26 février 1909 à Paris.

Son grand-père français, venu avec les armées napoléoniennes, était demeuré en Russie après la retraite de Russie en 1812. Emmanuel Poiré choisit, à sa majorité, d'émigrer en France et d'y faire le service militaire, afin de recouvrer la nationalité française qui avait été perdue par son père et qu'il n'avait donc pas eue.

Il adopte rapidement le pseudonyme de Caran d'Ache, directement transcrit du russe karandache, mot signifiant « crayon » (et issu du turc kara tash : pierre noire).

(Wikipedia).

Carandache

15:00 Écrit par Yashko dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |