10/08/2008

1916, UN COSAQUE DU DON DECOUVRE LES DEPOUILLES D'UN CAMARADE ET DE SON CHEVAL.

 

"...Le temps viendra, alors tu connaîtras la vie de guerrier,
Tu mettras hardiment le pied à l'étrier
Et prendras le fusil
La couverture de selle pour ton cheval de bataille
Je la coudrai en soie pour toi
Dors maintenant, mon cher petit,

...Tu ressembleras à un héros
Et seras un Cosaque dans l'âme
Je me hâterai de t'accompagner
Tu me diras adieu de la main.
Combien d'amères larmes silencieuses
Je verserai cette nuit-là !
Dors, mon ange, calmement, doucement"

 (Extraits de la Berceuse Cosaque de M.Lermontov-1814-1841)

ECOUTEZ CI-DESSOUS CETTE BERCEUSE COSAQUE DU TEREK INTERPRETEE PAR MARINA VLADY DANS LES ANNEES 60:

niva10_11_1916 2


21:48 Écrit par Yashko dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.