22/11/2006

LA LETTRE AU SULTAN

Les Cosaques Zaporogues écrivant une lettre au sultan de Turquie est un tableau historique. La scène représentée se déroule en l'année 1676. Les cosaques Zaporogues (Zaporogue vient du russe "za porogami" et signifie "derrière les rapides"), vivant sur les bords du Dniepr inférieur, ont vaincu l'armée turque au cours d'une bataille. Le sultan de Turquie exige cependant d'eux qu'ils se soumettent. À cette requête, les Cosaques répondirent d'une manière peu habituelle si l'on considère leurs mœurs d'alors : ils écrivent. Et le sultan turc de recevoir une missive qui regorge d'insultes.(Wikipedia)

« À Toi Satan turc, frère et compagnon du Diable maudit, serviteur de Lucifer lui-même, salut !

Quelle diabolique sorte de noble chevalier toi ? Vomis du Diable avec ton armée dévorée. Tu n'auras jamais les fils du Christ sous tes ordres : ton armée nous n'en avons pas peur et par la terre ou par la mer on continuera à se battre contre toi.

Toi, scullion de Babylone, charretier de Macédoine, brasseur de bière de Jérusalem, fouetteur de chèvre d'Alexandrie, troupeau de pourceaux de petite et de grande Égypte, truie d'Arménie, chèvre tartare, bourreau de Kamenetz, être infâme de Podolie, petit-fils du Diable lui-même, Toi, le plus grand imbécile malotru du monde et des enfers et devant notre Dieu, crétin, groin de porc, cul d'une jument, sabot de boucher, front pas baptisé, puisse le Diable te prendre ! C'est ce que les Cosaques ont à te dire, à toi sous produit d'avorton ! Tordu es-tu de donner des ordres à de vrais chrétiens !! Nous n'écrivons pas la date car nous n'avons pas de calendrier, la lune est dans le ciel, l'année est dans un livre ainsi que le jour, et nous sommes chez nous ici comme toi là-bas et tu nous embrasses où tu sais bien ! »

14:55 Écrit par Yashko dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

cosaque en france je vous remercie pour le site que vous m'aviez fait parvenir sur les cosaques servant dans l'rmée allemande durant la deuxieme guerre mondiale...notre groupe "cosaque a été formé " il représente un bataillon ayant servit sur ste mére l'église en 1944....nous sommes rattachés a la batterie de crisbecq ...nous sommes ala recherche de bashlicks de couleur rouge ou bleu ainsi que de shashka afin de donner un cotés plus "carré" au hommes du groupes ...pouvez vous nous aider..quel est le regard que porte les cosaques actuelle sur leurs anciens ayant combattu les bolchéviques?...

Écrit par : ronan | 24/01/2007

Répondre à ce commentaire

Armée de Von Panwitch Certes ces Cosaques voulaient combattre les Bolcheviques. On leur avait promis un cosaque land et on leur fit faire les sales besognes en Carnie. (voir Enquête sur un sabre de Claudio Magris.)Leur fin fut tragique : suicide colectif dans la vallée de la Drave,(Autriche) remis par les Anglais (mai 45) aux Soviétiques qui les massacrèrent,( crime contre l'humanité dont jamais l'Angleterre ne pourra s'acquiter à mes yeux, - voir Stalin Secret War de Nicolas Tolstoï.) Cela dit, certains Cosaques, dont mon père, furent conscients qu'en s'engageant dans l'Armée allemande ils seraient un jour contraints à mener un combat fratricide. Ils payèrent leur refus à combattre dans le camps des Allemands par 5 ans de travail obligatoire pour l'occupant...

Ai rencontré à Rostov-sur-le-Don un rescapé du massacre perpétué par les Bolchevique. Il
qui avait été condamné à 25 ans de camp (goulague), en était sorti après 11 ans de détention... Il m'a dit qu'il n'aurait pas survécu un an de plus aux maltraitances et aux froid sibérien.

Rencontré aussi en Russie des Cosaques qui avaient combattu à Stalingrad, d'autres qui y avaient perdu leur père ou un frère. Bien qu'animé d'un sentiment anti-Bolchevique et d'un attachement à la mère patrie, ils désaprouvent l'engagement de leur frères de sang dans les rangs de l'Armée de Von Panvitch...

Vu sur Internet des photos de ces nostalgiques de ce passé qui me rapelle les 4 ans durant lesquels enfant je dormais dans une cave sous les bombardements, nos journées rytmées par le martellement des bottes de l'occupant.




Écrit par : Pierre Pakhomoff | 17/08/2007

Répondre à ce commentaire

Bonjour , je suis de tunis, et comme au hasard je suis a la recherche des photo pour mon livre historique lépoque des sultan othmanite exp.. je me suis interéssé si vous pouvé me faire des photo celle que vous afficher sous le titre "« À Toi Satan turc, frère et compagnon du Diable maudit" j'ai les photo pour la reproduction soit avec photoshope au bie me le faire en peintrure , je suis vraimen interrissé merci

Écrit par : remadi | 02/08/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.