24/06/2004

VLADIVOSTOK DANS LA "CORNE D'OR"



 




























Vladivostok à travers ses données géographiques.

Située à 9200 kilomètres à l'est de Moscou et à 125 kilomètres de la Chine et de la Corée du Nord.

Le nom qui lui a été donné reflète parfaitement son rôle de gardienne des confins orientaux de l'Empire de Romanov: Vladivostok signifie "posséder l'Est". Fondée en 1860, au moment même de la vente de l'Alaska aux Américains, elle devait prendre le relais de celui-ci et confirmer la Russie dans son rôle de puissance du Pacifique. En 1857, une partie des Cosaques de Transbaïkalie fut transférée sur la rive gauche et la rive droite de l'Oussouri, sur la nouvelle frontière sino-russe. Le gouverneur de la Sibérie de l'est, Nicolas Mourariev,  définit en personne l'emplacement de premiers 17 villages Cosaques sur l'Amour. En 1858, 32 autres villages Cosaques furent fondés. Ils constituèrent une chaîne de postes frontières qui demarqua la frontière russe le long de l'Amour et de l'Oussouri.  Cependant, en 1881, il n'y avait que 21358 Cosaques dans la région.  La colonisation fut lente et difficile, les colons de la Russie centrale mettant plusieurs années à traverser les espaces immenses de Sibérie. A la fin du XIXème siècle, la population de ces territoires de l'Amour et de la Province Maritime ne dépassait pas encore quelques dizaines de milliers de personnes, dont la majeure partie fut les Cosaques chargés de surveiller la frontière.



 

 

Vladivostok, chef-lieu du territoire du Primorie ou Littoral est une des plus belles villes de Russie. La flotte du Pacifique y a encore sa base et c'est pourquoi la ville était interdite aux étrangers entre 1958 et 1991. La position stratégique de la ville et du port contribue à en faire un centre important de l'Asie du nord-est. La ville s'est développée rapidement et est devenue le pôle financier et commercial de la région.



 

11:38 Écrit par Yashko | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.